La fleur abricó do macaco

La fleur abricó do macaco
Par, Elsa Hubert
10/01/2017

1 Étoiles2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
(1 avis)

Loading...

Descriptions


La fleur abricó do macaco

 

Rio de Janeiro est une ville fascinante pour sa végétation foisonnante, sa faune et sa flore ! Et une question que nous pose toujours nos clients est : quel est le nom de cet arbre ou de cette fleur ?

 

Aujourd’hui nous vous présentons celle-ci : Abricó do macaco

 

Rio est une ville qui s’est créee en poussant la nature donc ne vous étonnez pas si vous le voyez partout dans la ville, et pas seulement au jardin botanique.

 

Différents noms complexes 

 

L’arbre a été nommé Couroupita guianensis par le botaniste français Jean Baptiste Christophore Fusée Aublet en 1755.

Les noms communs dans d’autres langues incluent de nombreuses traductions de l’arbre dit cannonball anglais (du fait du bruit lourd qu’elle fait quand elle tombe). Les noms communs que l’on peut trouver sont : macacarecuia (portugais), coco sachapura (Colombie, Panama), bala de cañón (Costa Rica, Panama), kanonskogelboom (néerlandais), arbre à boulet de canon (français), kouroupitoumou (Guyane française), nagkeshar (bengali) , Nagalinga Pushpa (Kannada), Nagalingam, ou Lingam Appelé également Naaga danthee dans Malayalam et Nagakeshara ନାଗକେଶର (Odia).

 

Un arbre curieux

 

Cet arbre est originaire d’Amérique du Sud et plus particulièrement d’Amazonie. Il peut atteindre les 15 mètres, il aime le plein soleil. Il a des feuilles simples, alternes et elliptiques au format lancéolées.

La curiosité est que le fruit de cet arbre se développe directement à partir du tronc (par opposition aux arbres fruitiers normaux), et la fleur pousse sur une extrusion épaisse qui se développe à partir du tronc. Fait intéressant, elle fleurit même lorsque le tronc est plein de fruits.

 

La fleur a six pétales étamines charnu et long sortant directement de la tige en grandes quantités et a un parfum entêtant de rose. Elle n’a aucun nectar en elle, mais contient cependant du pollen, qui est tellement abondant que les abeilles l’utilisent comme une source de nourriture toute prête. La floraison peut durer toute l’année, mais elle est plus intense au printemps et en été.

 

Le fruit prend la forme d’une boule marron qui ressemble à une noix de coco, avec une coque dure pouvant peser jusqu’à 3 kilos (attention à ne pas la recevoir sur la tête). Sa pulpe est gélatineuse, bleu et malodorante, avec 200 à 300 graines. Bien que comestible, en raison de l’odeur forte et désagréable, il est seulement appréciée par les animaux, et se récolte à l’automne. Certains disent même qu’il a une odeur de drogue ?! 

 

Un arbre avec des vertus médicinales

 

En Inde, on trouvera aussi cet arbre où l’écorce, les feuilles et les fleurs ont longtemps été utilisées à des fins médicinales. Il est supposé avoir des propriétés anti-bactériennes, antiseptiques et analgésiques, l’écorce supposément guérit les rhumes, le jus de ses feuilles est bon pour traiter le paludisme et pour les maladies de la peau, tandis que la mastication de jeunes feuilles soulage les maux de dents et l’intérieur des fruits peut désinfecter les blessures.

http://theindianvegan.blogspot.ca/2012/10/all-about-cannonball-fruit.html

 

A priori ce qui n’est pas (ou peu) utilisé comme tel à Rio, mais ça reste néanmoins très joli dans la ville de voir les places revêtues de fleurs roses !