L'arbre Jacaranda

Par, Elsa Hubert
21/04/2017

1 Étoiles2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
(1 avis)

Loading...

Descriptions


Aujourd’hui nous vous présentons une variété d’arbre présent au Brésil. Cet arbre est notamment présent dans l’Abbaye Saint-Benoît de Rio de Janeiro que nous vous faisons visiter lors de la visite du centre-ville. 

 

Le Jacaranda est un genre d’arbres originaire d’amérique latine (famille des Bignoniaceae)*. On en trouve au sud du Brésil ou encore au Paraguay, en Uruguay, et en Argentine. L’espèce la plus commune est le flamboyant bleu (Jacaranda mimosifolia).

Il fleurit en début d’été puis en début d’automne en formant des fleurs bleu violacé. Sa taille peut atteindre 15 mètres.

 

Mais on le retrouve aussi dans d’autres parties du monde tel qu’en Afrique du Sud, au Liban et au Maghreb, dans les régions chaudes européenne (portugal, Côte d’azur), au Japon ou même en Australie (on dit même qu’un des devises des étudiants de l’université de Queensland serait : « Personne ne commence à bosser pour les exams avant la chute des fleurs des jacarandas »)

Pretoria, en Afrique du Sud est connue comme la ville du jacaranda (Jacaranda City) en raison de la quantité importante de ces arbres plantés dans ses rues et la ville se teinte de bleu violet quand on la regarde des collines avoisinantes.

 

Le bois de cet arbre est considéré comme luxueux, rare et cher, il est moyennement lourd (densité de 0,87 g / cm3), très résistant et a une longue durée de vie naturelle.

L’arbre est très décoratif, du fait de son feuillage délicat ouvert à son sommet et s’inscrit joliment dans le paysage par ses couleurs douces.
En raison de sa belle apparence et sa dureté intrinsèque, il est utilisé pour fabriquer des meubles de luxe et pour la construction de pianos. Il sert aussi pour la construction, lambris, moulures, portes, plinthes, carènes de bateaux et même des médicaments et baumes traditionnels etc…

Sa variation de couleur détonne également du fait de son ton riche qui va du brun au violet, avec des bandes sombres contrastant avec les communes et qui forme des motifs de « toile d’araignée ».

 

 

*Plusieurs types : Jacarandá-do-pará, jacarandá-amarelo, jacarandá-do-cerrado, jacarandá-roxo e jacarandá-paulista